Nous utilisons des Cookies sur notre site internet. Pour plus de détails, veuillez consulter notre politique de confidentialité.

Accepter

HESS remporte l’appel d’offres de trolleybus pour Lausanne

HESS, le constructeur de bus Suisse gagne l’appel d’offres international et remporte le contrat-cadre du renouvèlement de la flotte des trolleybus à Lausanne (Suisse). Les Transports publics de la région lausannoise (tl) exploitent une des plus grandes flottes de trolleybus en Europe.

La livraison contient 12 véhicules du type « lighTram® 25 DC » d’une longueur de 24,7m chacun avec une capacité allant jusqu’à 220 passagers pour une valeur totale d’environ 16,5 millions CHF. Pour les tl, il s’agit d’une nouvelle étape dans la concrétisation des projets de bus à haut niveau de service (BHNS), les trolleybus à double articulation, qui rendront les déplacements plus efficaces dans la région lausannoise. Les 12 véhicules sont équipés de la technologie Dynamic-Charging qui permet le rechargement aux caténaires partielles. Le contrat prévoit également une option pour une livraison de bus à simple articulation du type « lighTram® 19 DC » d’une longueur de 18.7m à l’horizon 2020 – 2021

Avec un design attrayant, des surfaces debout spacieuses pour les passagers et des postes de travail ergonomiques, les véhicules apportent de nouvelles dimensions dans le domaine de transport sur pneu. Une gestion énergétique innovatrice permet une construction plus légère des véhicules et ainsi le transport d’un plus grand nombre de passagers en comparaison avec les trolleybus antérieurs. De plus, ils consomment moins d’énergie que des trolleybus conventionnels – et ce, tout à fait dans l’esprit de la stratégie énergétique de la Confédération Suisse et de l’Union Européenne.

Les véhicules HESS avec leur gestion énergétique réduisent des pointes de consommation au réseau électrique et ainsi les coûts pour les entreprises de transport. En outre, ils offrent une plus grande flexibilité, par ex. pour le contournement temporaire des chantiers. Ils permettent également le développement des agglomérations en matière du transport public pour lesquelles la construction d’une caténaire ne serait pas économique ou des zones urbaines protégées où des caténaires sont indésirables.

Ce qui a commencé en 1940 avec la construction de simples trolleybus, s’est développé en systèmes e-bus extrêmement complexes.